Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien - Christophe Chabot met la commune de Brétignolles-sur-Mer en danger : dette de 12 830 000 euros fin 2015, projet de massacre de la Normandelière dans projet de SCoT, de PLU, suppression du plan d'eau de la Normandelière. Il faut réagir. Le préfet de Vendée a donné un avis défavorable sur le dossier PLU, celui-ci sera modifié et ne sera pas mis en enquête publique avant mi 2017. la commune de Brétignolles-sur-mer est sous couverture RNU (Règlement National d'Urbanisme) depuis le 27 mars 2017, le POS de 1998 est caduque

samedi 22 juillet 2017

Normandeliere et en Vendée, on continue de bétonner le littoral !

Le Figaro du 22 juillet 2017. 5800 propriétaires du Sud-Ouest pris au piège de l'érosion 

ENQUÊTE - Sur la grande bande côtière qui va du nord de la Gironde jusqu'aux portes de l'Espagne, des milliers de logements sont menacés d'ici à 2050 par le recul du trait de côte. Laisser-faire, protection ou repli : les élus tentent d'anticiper. Les propriétaires, eux, sont inquiets.

Dans le Sud-Ouest on fait tout pour anticiper et proposer des solutions
En Vendée, on ferme les yeux et on continue de proposer des projets d'aménagement du littoral qui mettront en danger les populations futures.
L'économie l'emporte sur le raisonnable.

jeudi 20 juillet 2017

Normandelière et Brem-sur-Mer revendique sa mer

Ouest-France du 20 juillet 2017. La mer, bel et bien absente du territoire communal
Voir article du 9 juillet 2017 

Ça va faire du bruit.
Christian Praud l'avait promis durant sa campagne électorale pour les municipales 2014, il le fait.
Il revendique, avec raison, une possession de la mer pour la commune de Brem-sur-Mer et l'a fait savoir par courrier au maire de Bretignolles-sur-Mer, Christophe Chabot.
Ça tombe mal pour Christophe Chabot, c'est une remise en cause de son pouvoir, sans partage, sur une grande partie du littoral local qu'il propose de détruire avec son projet de port de plaisance.
Christian Praud, à juste raison, voudrait avoir son mot à dire sur tous les projets d'aménagement du littoral pouvant impacter les plages, le trait de côte et les dunes face à Brem-sur-Mer.
Aujourd'hui, il ne le peut pas, demain il le pourrait si la commune de Brem-sur-Mer (re)prenait possession du bord de mer.
Affaire à suivre


Petits Suppléments

Les béni-oui-oui de Christophe Chabot sont sortis de leur long sommeil pour crier "Bretignolles veut son port". Ils n'ont pas encore compris que le projet était désormais communautaire !
C'est vrai, il n'y a qu'à Bretignolles qu'ils arrivent à mobiliser.



Le Journal des Sables du 20 juillet 2017
L'association La Vigie informe sur le projet de port, les béni-oui-oui de Christophe Chabot fêtent le port depuis 5 ans !
Christophe Chabot est bien entouré !













La France Agricole du 19 juillet 2017. Loi sur l'Eau : La définition des zones humides recadree..
Contrairement à ce qui était prévu - une diffusion début 2017 - la cartographie détaillée des zones humides du SAGE Auzance Vertonne, validées par les communes et le CLE, ne sera pas rendue publique, sur le site internet du SAGE, avant que le décret recadrant la définition des zones humides ne soit diffusé.
Information du 21 juillet 2017

Jean-Claude Merceron et Jacques Oudin sont nommés conseillers départementaux honoraires !
Des bienfaiteurs du littoral !

A Bretignolles-sur-Mer, Christophe Chabot accepte les vaches sur des terrains municipaux mais refuse les gens du voyage sur sa commune.
Voir article de Laurence et Nicolas du 21 juillet 2017 : toujours les mêmes méthodes.

mercredi 19 juillet 2017

Normandelière et menaces sur le littoral Bretignollais

Revue Que Choisir de juillet-août 2017 - Environnement. Menaces sur le Littoral 

Jean-Baptiste Rabiniaux et Christophe Chabot ont passé beaucoup de leur temps, lors des réunions publiques organisées pendant la concertation préalable sur le projet de port, à nous fanfaronner que Bretignolles-sur-Mer ne faisait pas partie des lieux de villégiature soumis au risque de submersion marine et qu'il n'y avait aucun danger à faire entrer la mer dans les terres à la Normandeliere.

Cet avis n'est pas partagé par tout le monde

Lire aussi l'appel à la responsabilité de Laurence et Nicolas du 13 juillet 2017

Voir mes observations sur le PPRL du Pays de Monts

Nos élus ont-ils vraiment changé depuis les années 70 ?